A small person climbing into a bird's nest to steal a lightbulb

Tendances

Où trouver des idées : comment trouver l’inspiration professionnelle dans des lieux inattendus

Reading Time: 4 minutes

Nous avons beaucoup de choses à apprendre des autres entreprises. Aussi, n’ayez pas peur d’emprunter et adapter leurs meilleures idées, affirme Matthew Jenkin

 

La prochaine fois que vous vous trouverez dans une BMW ultérieure à 2001, regardez rapidement le tableau de bord, principalement le système d’info-divertissement de pointe. S’il vous semble familier, c’est parce que le système iDrive de BMW est inspiré de l’industrie du jeu vidéo, et plus précisément de la manette chérie par les joueurs du monde.

Conçu pour offrir une intuitivité optimale, il permet d’utiliser le système de navigation complexe du véhicule sans quitter la route des yeux. Quiconque a déjà manipulé une manette de PlayStation devrait se sentir très rapidement à l’aise avec le système du véhicule.

Ce type d’innovation inter-industrie, où une entreprise recherche de nouvelles approches en regardant ce qui se passe dans un autre secteur et en l’appliquant à son propre contexte de fabrication est de plus en plus populaire à l’ère de l’interconnexion.

GE Healthcare, par exemple, s’est inspirée de l’industrie des parcs à thème(1) pour créer des scanners IRM moins effrayants pour les enfants. En concevant des machines qui ressemblent à des navires de pirates ou des sous-marins et en essayant d’écrire une histoire à la mode autour de l’expérience, l’entreprise a considérablement diminué l’usage de sédatifs chez les jeunes patients.

Entre-temps, Owen Maclaren(2), un ingénieur aéronautique à la retraite et ancien pilote d’essai de Spitfire, a utilisé le concept de train d’atterrissage escamotable d’un avion pour développer la première poussette-canne légère et pliable en 1965 pour aider les parents ennuyés par un landau volumineux à monter et descendre des avions.

Ramon Vullings, co-auteur de Not Invented Here(3) (en anglais uniquement), décrit l’innovation inter-industrie comme un « choix stratégique intelligent » essentiel à la réussite, car les technologies repoussent les frontières traditionnelles séparant les secteurs d’activité. Accéder aux connaissances des autres industries n’a jamais été aussi facile.

Scanner IRM de GE Healthcare

GE Healthcare s’est inspirée de l’industrie des parcs à thème pour créer des scanners IRM moins effrayants pour les enfants.

 

Idées transférables

Alors, par où commencer ? Ramon Vullings identifie trois approches principales. L’approche outside-in : connaissance et compétences adaptées d’autres secteurs afin de les utiliser dans votre propre secteur industriel. L’approche inside-out dans laquelle une entreprise s’intéresse aux « actifs » exportables vers d’autres secteurs. Enfin, l’approche couplée dans laquelle une entreprise crée délibérément quelque chose de nouveau avec l’aide d’un partenaire.

Mais comment cela fonctionne-t-il dans la pratique ? Ramon Vullings indique que vous devez toujours vous demander dans quoi vous voulez vraiment innover. Regardez ensuite les autres entreprises qui excellent dans l’exécution de la fonction que vous souhaitez améliorer, pensez à ce qu’elles peuvent vous apprendre et choisissez l’approche que vous pouvez transposer. Ramon Vullings précise toutefois qu’il est essentiel de ne pas copier/coller l’innovation, mais de la copier pour l’adapter.

Ne vous limitez pas aux produits et services, ajoute-t-il. Généralement, la meilleure approche consiste à étudier les processus, les flux, le modèle commercial et la direction de l’entreprise, voire sa culture et ses attitudes.

« Vous pouvez innover à ces niveaux de manière plus significative qu’au niveau de vos produits ou services clés », déclare-t-il. « Par exemple, je connais une entreprise de télécommunications qui a constaté que le seul moment où elle entrait en contact avec ses clients, c’était la facturation. Tous les opérateurs de télécommunications ont donc concentré leurs efforts de marketing sur les factures qui sont devenues de vraies brochures. Il en a résulté une occasion formidable de ventes incitatives. »

Outils d’apprentissage

L’identification des manières d’adopter l’innovation inter-industrie peut s’avérer complexe pour certains, comme l’explique Ramon Vullings. C’est pourquoi il a conçu des exercices et des outils en ligne gratuits(4) pour aider les dirigeants d’entreprise à penser différemment. Par exemple, il propose un jeu de mots dans lequel vous remplacez les principaux verbes et noms d’une question concernant l’innovation par des synonymes ou des mots de sens voisin.

Prenons une question usuelle comme « Comment pouvons-nous attirer davantage de visiteurs sur notre boutique ? » Les mots clés ici seraient « client », « attirer » et « boutique ». À la place vous pourriez dire « Comment pouvons-nous inciter davantage de familles à dépenser plus dans notre entrepôt ? » Ou « Comment pouvons-nous pousser davantage de professeurs à consulter notre application ? » Cette technique sort directement votre question de son contexte d’origine et vous permet de visualiser de nouvelles idées dans lesquelles l’innovation inter-industrie peut être utile.

SlideShare(5) est une autre mine d’or pour découvrir ce que les autres entreprises font dans d’autres secteurs, suggère Ramon Vullings. Il cite l’exemple d’une entreprise qu’il a conseillée et qui souhaitait imiter une marque de luxe. Lorsque l’entreprise a contacté la marque pour lui demander ses lignes directrices officielles, cette dernière n’a pas voulu les partager. Ne se laissant pas abattre, l’entreprise a fait des recherches sur SlideShare et, sur un coup de chance, a pu y consulter une copie disponible.

Une fois cette phase de recherche terminée, l’étape suivante consiste à interroger un employé de l’entreprise pour en savoir plus sur cette dernière. Il est alors préférable de rencontrer personnellement la personne pour comprendre le fonctionnement de l’entreprise au quotidien. « C’est là que vous en apprenez le plus », affirme Ramon Vullings.

Collaboration en coworking

L’essor mondial des espaces de coworking(6) signifie que le nombre d’opportunités d’interaction avec des entreprises d’autres secteurs augmente considérablement, de même que les opportunités de partage des idées, des concepts et des pensées. Tout cela peut faciliter l’innovation, la créativité et la rentabilité.

En effet, l’expérience montre que les rencontres fortuites et les interactions imprévues entre travailleurs qualifiés (au sein et à l’extérieur de l’entreprise) améliorent les performances.

Une étude de Deskmag(7) réalisée en 2011 auprès de plus de 1 500 collaborateurs dans 52 pays a mis en évidence que les 3/4 des personnes interrogées ont fait mention d’une hausse de leur productivité après avoir rejoint un espace de coworking. Elles sont 4 sur 5 à indiquer le développement du réseau de leur entreprise et 92 % à constater le développement de leur cercle social.

L’étude d’un projet de coworking créé par Zappos à Las Vegas a également mis en évidence que ces espaces présentaient de nombreuses opportunités d’innovation inter-industrie. Les résultats publiés dans la Harvard Business Review(8) précisaient qu’après six mois, les rencontres en face à face augmentaient de 42 %, les propositions générées par les participants pour résoudre un problème spécifique augmentaient de 78 % et le nombre de nouveaux responsables (participants à l’origine d’une tâche ou d’une collaboration, ainsi que de la portée et des objectifs du projet développé) augmentait de 84 %.

 


Matthew Jenkin est un journaliste basé aux États-Unis et l’ancien rédacteur en chef de Guardian Careers, le site communautaire du journal The Guardian pour les demandeurs d’emploi et les personnes changeant de carrière

Sources :

(1) http://newsroom.gehealthcare.com/from-terrifying-to-terrific-creative-journey-of-the-adventure-series/

(2) http://www.bbc.co.uk/ahistoryoftheworld/objects/CngWUrn0QmuY1R4XpU-zWA

(3) https://www.amazon.co.uk/Not-Invented-Here-Cross-industry-Innovation/dp/9063693796

(4) http://www.crossindustryinnovation.com/tools/

(5) https://www.slideshare.net/

(6) http://www.smallbizlabs.com/2016/08/coworking-forecast-44-million-members-in-2020.html

(7) http://www.deskmag.com/en/all-results-of-the-global-coworking-space-survey-200

(8) https://hbr.org/2014/10/workspaces-that-move-people