An outline of a head with data points plotted against it

Tendances

Les algorithmes peuvent‑ils transformer la gestion de vos employés ?

Reading Time: 4 minutes

Le big data, c’est-à-dire l’analyse des gens, peut faciliter l’embauche, la fidélisation et déterminer où se trouvera votre prochain bureau, explique James Day

 

Dans le film Le Stratège, sorti en 2011, Brad Pitt assemble une équipe de baseball en s’appuyant uniquement sur l’analyse statistique des performances de chaque joueur. Il y est démontré que si la gestion des personnes est perçue comme une tâche humaine, le big data peut changer la donne.

Basculez du stade de baseball au monde du travail, et le big data aide les responsables à embaucher et fidéliser les meilleurs talents plus efficacement tout en réduisant le taux de renouvellement du personnel et en améliorant la diversité. Bienvenue dans le monde de l’analyse des gens où, d’après l’entreprise mondialisée Leathwaite(1), les entreprises qui y ont recours sont 30 % plus performantes que leurs concurrents.

Que voulons-nous dire par l’analyse des gens ?

Si l’analyse des gens peut résonner comme un algorithme de site de rencontre, elle constitue actuellement un moyen permettant de prendre de meilleures décisions en entreprise grâce à l’utilisation de données sur le comportement, les relations et les caractéristiques des personnes. Quel candidat devez-vous embaucher ? Qui doit recevoir une promotion ? Qui envisage de partir ? Cette personne mérite-t-elle une augmentation ? Le big data offre simplement des preuves tangibles.

Pourquoi son succès grandit-il ?

La technologie existe déjà : les gens l’utilisent seulement de manière plus avisée. Le recrutement constitue un bon exemple. « La technologie permettant de mieux connaître les demandeurs d’emploi, les entreprises n’ont plus besoin de s’appuyer sur leur instinct pour embaucher, structurer leurs équipes, savoir où ouvrir des bureaux et comment créer des stratégies de gestion des talents concurrentielles », explique Jon Addison, responsable de Talent Solutions chez LinkedIn(2).

L’analyse des gens permet aux responsables de tirer profit des données, car ils ont accès à une masse d’informations en temps réel indiquant où trouver des talents, comment les attirer et comment fidéliser les employés.

« Il est clair que le rôle des informations et de l’analyse dans les stratégies de gestion des talents est de plus en plus important », ajoute Jon Addison. « Cela résulte notamment de la nécessité croissante de déterminer à l’avance la main-d’œuvre et les compétences requises dans un paysage concurrentiel où les entreprises luttent pour embaucher les meilleurs au sein d’un vivier de talents limité. Pour les entreprises capables de se projeter à 10 ou 15 ans, cet outil devient irremplaçable pour gérer efficacement les équipes et garantir leur succès à long terme. »

Le domaine de l’embauche est-il le seul concerné ?

L’analyse des gens est précieuse pour d’autres raisons. Elle permet, par exemple, de réduire le taux de renouvellement du personnel. D’après un rapport du MIT(3), le recrutement, l’embauche et la formation d’un nouvel employé peut coûter jusqu’à 1,25 fois son salaire. Aussi, l’embauche intelligente et la fidélisation du personnel offrent un retour sur investissement intéressant.

L’étude des données historiques peut aider les entreprises à identifier des schémas et à prévoir quand et pourquoi des personnes sont susceptibles de partir, afin, finalement, d’économiser de l’argent. Pouvoir identifier les causes des départs du personnel de l’entreprise (faute d’un responsable, problèmes de transport, absence d’augmentation ou de promotion, etc.) permet aux dirigeants de gérer la situation avant qu’elle ne se transforme en problème.

L’analyse des gens permet également de façonner le développement du leadership en identifiant les employés en mesure de remplacer un collègue sur le départ grâce au suivi de leurs performances antérieures, de leur succès et d’autres paramètres. Elle permet également d’identifier leurs motivations.

Jon Addison, responsable de Talent Solutions chez LinkedIn

Jon Addison, responsable de Talent Solutions chez LinkedIn

 

Quels sont les autres avantages ?

D’après une récente étude mondiale réalisée par McKinsey Global Institute(4), les entreprises mixtes et les entreprises multiethniques sont respectivement 15 % et 35 % plus performantes. L’analyse des gens permet de suivre et de gérer le recrutement, l’embauche et la fidélisation d’une main d’œuvre variée.

L’analyse de ces données permet également d’identifier une expertise intégrée (ce point sera développé plus tard) pour mettre en évidence les meilleures pratiques au sein d’une entreprise.

Comment les entreprises utilisent-elles l’analyse des gens aujourd’hui ?

La Harvard Business Review a récemment travaillé avec la division Workplace Analytics de Microsoft pour observer les entreprises du Fortune 500 ayant recours à l’analyse des gens(5).

Il s’agissait, par exemple, d’évaluer les processus d’une entreprise afin d’identifier les expertises intégrées. Une entreprise mondiale de produits de consommation emballés cherchait à comprendre dans quelle mesure un processus financier mensuel spécifique était abordé différemment dans chacune de ses filiales dans le monde entier. Elle a découvert que dans un pays, cette tâche était exécutée avec une efficacité supérieure de 16 % se traduisant par un gain mensuel de 71 heures de travail avec 40 personnes de moins. Ni l’entreprise ni l’équipe comptable n’étaient conscientes de cela. L’équipe comptable a été associée à la gestion du processus pour améliorer l’efficacité des autres filiales.

Même Microsoft a été en mesure de découvrir un écosystème de talents cachés grâce à l’analyse des gens. Alors que l’entreprise cherchait à recruter des professionnels de la cybersécurité tout en hésitant à restreindre l’embauche à Redmond, où se situe son siège social, l’analyse des données lui a permis de découvrir un autre site comptant de nombreux talents où se trouvait déjà un tout petit bureau. Grâce à ces précieuses données, les dirigeants de l’entreprise ont su qu’ils devaient augmenter les investissements et évaluer les effectifs dans cette ville afin que Microsoft puisse embaucher les meilleurs talents au meilleur endroit.

Un nouvel avenir

L’analyse des gens peut remplacer la prise de décision reposant sur une expérience anecdotique, la hiérarchie et l’évitement des risques par des décisions de meilleure qualité s’appuyant sur l’analyse des données, la prédiction et la recherche expérimentale.

Alors que l’instinct joue encore un rôle, le big data peut s’avérer utile pour déterminer qui embaucher, comment structurer les équipes, où ouvrir de nouveaux bureaux et comment rester concurrentiel pour attirer les talents. C’est la première fois que les données sur la main d’œuvre sont précises, fiables et disponibles en temps réel.

 


James Day est rédacteur du magazine Stuff, producteur associé de The Gadget Show et spécialiste technologie du magazine de design et d’architecture Enki

Sources :

(1) https://www.leathwaite.com/hr-analytics-whitepaper/

(2) https://business.linkedin.com/talent-solutions/blog/product-updates/2018/linkedin-talent-insights-now-available

(3) http://web.mit.edu/e-club/hadzima/how-much-does-an-employee-cost.html

(4) https://www.mckinsey.com/~/media/mckinsey/business%20functions/organization/our%20insights/
why%20diversity%20matters/diversity%20matters.ashx

(5) https://hbr.org/2018/05/how-people-analytics-can-help-you-change-process-culture-and-strategy